Publicités

Archos Helium : la perte du nord…

Cajl

The boss, the vieux, le Corse ; Cajl a eu presque tous les Archos commercialisés en main (et dans ses tiroirs) depuis son JukeBox 6000 !

6 réponses

  1. gpg dit :

    Si la calibration est sérieusement dans les choux, comme on le voit sur les photos, cela peut demander du temps pour la rattraper:
    évidemment, le driver ne corrige ses paramètres qu’avec une fraction du rapport entre une nouvelle mesure et la valeur mémorisée.
    Pour éviter de planter une calibration en passant trop près d’un aimant ou d’un moteur de voiture, par exemple.

    Tout çà en admettant que l’environnement du capteur dans le téléphone n’est pas trop dur à compenser, et que le driver fonctionne correctement.

  2. neothoms dit :

    Les boussoles électroniques doivent être calibrées !

    • jean-luc/cajl dit :

      Comment le faire ?

    • gpg dit :

      Tout d’abord, lancer une application compas :
      Le driver devrait lancer en même temps la mise à jour de la calibration, en background.
      A ce moment, il faut faire tourner le téléphone pour remplir au maximum toutes les directions en 3D.
      Le driver se sert de la patatoïde obtenue par l’ensemble des vecteurs du champ magnétique mesurés, pour calculer en 3D les coefficients correcteurs nécessaires pour obtenir une sphère (le champ magnétique étant constant).
      La direction de chaque vecteur est déterminée par sa position par rapport à la verticale, en utilisant l’accéléromètre 3D.

      Par exemple:
      Prendre le téléphone en main et décrire des huit dans l’espace. Comme si on faisait décrire des huit à une maquette d’avion.
      Une dizaine de fois.

      • jean-luc/cajl dit :

        Je le referais car je ne l avais pas fait 10 fois !Mais pas avant ce soir.

      • neothoms dit :

        Après recherche, il faut tenir le téléphone à plat dans sa main et marcher en formant un 8.

        Et normalement, la boussole devrais améliorer sa calibration toute seule.

Laisser un commentaire