Test de l’Archos 105

Archos revient avec son 105, le successeur du 104, le plus petit des Archos, mais il y a une grande première chez Archos avec le 105, à l’instar du 104 qui embarquait un disque dur, le 105 intègre de la mémoire flash ! Découvrons le ensemble…

Package :

Le 105 arrive dans un emballage carré et très fin, l’Archos est visible à travers le plastique transparent qui le protège, on peut même le démarrer et s’en servir sans le sortir.

Le contenu se divise en deux parties, une première comprenant le 105, une paire écouteurs basique (sans mollette de volume) ainsi qu’un câble USB, la deuxième partie est réservée à la documentation avec un guide de démarrage rapide (le manuel complet se trouve sur le 105 au format PDF), les mentions légales et consignes de sécurité (réduisez le volume lors de l’écoute, comme maman vous l’a déjà dit !) , il y a aussi un coupon pour bénéficier de 50 titres offerts chez emusic.com.

A noter que sur l’emballage, la capacité sur 105 est indiqué, mais avec un petit autocollant, on en déduit que d’autres capacités pourrait voir le jour…

Caractéristiques :

– Capacité de stockage de 2Go (mémoire flash)
– Écran OLED de 262 000 couleurs de 1.8″ (4,6 cm)
– Autonomie annoncée : 18h
– Formats audio pris en charge : MP3 encodé de 30 à 320 kbits/s CBR & VBR, WMA, WMA protégés et WAV (PCM) – stéréo – compatible ID tag 3
– Format vidéo pris en charge : WMV – 160 x 128 @25 images par seconde, encodage automatique à l’aide de Windows Media Player.
– Format photo pris en charge : JPEG
– Taille: 45 x 85 x 7 mm
– Poids : 50 g
– 3 couleurs disponibles : noir, rouge et argent

Présentation :

Cet Archos 105 a un design assez réussi je trouve, ultra fin (7 mm), en aluminium, doux au touché, aucune vis n’est apparente, même les LED ont disparus, le dos du 105 est habillé de plastique blanc (pour le modèle gris) mais il présente un petit « anomalie », une protubérance ! Tout ça à cause du port USB et de la prise jack qui se loge derrière l’écran, on se demande pourquoi Archos n’a pas intégré la connectique au bas de l’appareil afin d’éviter cette bosse de Quasimodo qui casse un peu le design !

La connectique se résume à une prise jack pour les écouteurs et une connexion mini USB pour les transferts mais aussi pour recharger la batterie, la prise d’alimentation qui était présente sur le 104 a disparue.

Les touches sont placés sous l’écran, elles forment un pavé en forme de bouteille (de point d’exclamation, de i, même de poisson pour d’autres…), il y a 7 touches au total :

– Mise sous tension/verrouillage du pavé
– Fermeture / Extinction de l’appareil
– Les 4 touches de navigation
– Une touche de validation/lecture

La mise sous tension est très rapide (environ 3 secondes), l’écran OLED est assez lumineux, très clair et fait plutôt bonne impression. L’interface de navigation est assez simple et reprend les mêmes icônes que l’ensemble de la Gen 5 mais sans être animées.

Côté Musique :

Rien de nouveau par rapport au 104, il y a toujours la navigation à l’aide de l’ARCLibrary, très pratique pour se promener parmi ses artistes, albums, titres… Vous pouvez aussi vous passer de l’ARCLibrary en choisissant de parcourir la mémoire. Ce 105 a un très bon son je trouve, avec mes Koss KSC 75T, un bon rendu des basses, je n’ai pas rencontré ce problème de souffle comme relevé sur le forum, l’égaliseur peut être personnalisé à vos goûts, mais 6 modes (ambiances) sont proposés selon vos styles musicaux: neutre, rock, techno, jazz, classique ou live. La connexion maintient fortement la prise jack du casque, pratique pour ceux aime en le portant autour du cou.

Durant la lecture, il est toujours possible de créer un playlist à la volée et de naviguer parmi les titres, la jaquette de l’album s’affiche en bas à droite si elle est disponible. Durant la lecture d’un titre, le nombre des chansons dans le dossier/la playlist et le prochain titre joué sont affichés.

Il est également possible d’accéder aux réglages du 105 sans arrêter la lecture du titre. Lorsque l’on branche l’USB en pleine écoute de musique, la lecture s’arrête pour demander l’activation de l’USB ou de rester en charge, un petit inconvénient qui sera peut être réglé dans une prochaine mise à jour…

La visionneuse de photos :

Du côté de la photo, il est possible de regarder vos clichés sur votre Archos 105, la navigation est encore très simple parmi les répertoires. L’affichage des photos est instantané, même pour des photos hautes résolutions. Il y n’a de fonction zoom ni de fonction rotation. Il est possible de personnaliser le fond d’écran avec vos photos personnelles par exemple.

Mais n’espérez pas regarder la qualité de vos clichés, en effet l’écran étant limité à 262 000 couleurs (ça en fait beaucoup mais pas assez en fait), les images sont comme saturées, on s’aperçoit qu’il « manque » des couleurs, l’image n’est pas restituée dans son état d’origine. De plus, il y a comme un « grillage » devant l’image, une impression que l’image se trouve derrière des barreaux, ce problème est dû à la technologie OLED, il était déjà présent sur le 104.

Le 105 en vidéo :

Une des grandes nouveautés sur le 105, c’est la possibilité de visionner des films ! Enfin ne vous emballez pas trop non plus, passer 1h30 sur un écran si petit, c’est un coup à devenir aveugle (et sourd si vous poussez le son à fond).

Il est capable de lire les vidéos dans un seul format, le WMV avec une résolution de 160×128 à 25 images par seconde, la conversion se fait très simplement à l’aide de Windows Media Player. Contrairement à ce qui est indiqué dans le manuel (mettre l’Archos en mode Appareil Mobile) , il est préférable de le mettre en mode disque dur pour synchroniser et convertir automatiquement toutes vos vidéos.

La technique est assez simple, il suffit de glisser vos vidéos dans l’onglet « synchroniser » de Windows Media Player et de démarrer la synchronisation lorsque que le 105 est branché. Une vidéo de 100Mo met 1 minutes 15 secondes pour se convertir et atterrir sur le 105, la vidéo d’origine est très réduite puisqu’au final elle ne pèse plus que 12Mo.

Lors du visionnage d’une vidéo, il est seulement possible d’augmenter/baisser le volume (sans voir l’état comme sur le 605) et de faire une avance/retour rapide, le temps restant de la vidéo ne s’affiche pas, seulement une barre de progression.

Comme je le disais précédemment, le confort pour visionner un film complet sur le 105 n’est pas terrible vu la taille de l’écran, mais pour regarder des vidéos de courtes durées, cela convient tout à fait.

Les problèmes de couleurs en mode vidéo sont toujours présents mais sont moins visibles comme l’image n’est pas fixe. Le 105 ne possède pas de sortie vidéo, un petit moins mais dans un sens, heureusement car on imagine la résolution sur un grand écran !

En extérieur et par forte luminosité, l’écran est quasiment illisible. La visibilité de l’écran est de 180 degrés.

Le navigateur :

Il vous permet de naviguer parmi tous les dossiers et fichiers du 105, de créer, éditer, déplacer et supprimer vos fichiers sans passer par l’ordinateur, cela ce fait très simplement à l’aide du double navigateur. Il est également possible de lancer la lecture d’un film qui se trouve dans le dossier musique par exemple, il n’y a pas de filtre.

Réglages et Transferts :

Le panneau de configuration est assez complet sur le 105, il se décline en 6 parties :

– Son : pour régler le volume, la balance et choisir ou personnaliser l’égaliseur
– Lecture : permet de choisir le type de lecture (par répertoire, tous, un seul titre, à la queue ou l’intro), l’option répéter & aléatoire est également possible. L’ARCLibrary peut être désactivé et mise à jour manuellement aussi. Les vidéos peuvent être lus en boucle également.
– Horloge : classique…
– Affichage : pour personnaliser son 105, choisir sa langue, la luminosité, le fond d’écran et l’apparence des icônes (jaune, mauve, bleu et gris)
– Énergie : permet de régler les durées d’éclairages et d’extinction de l’appareil.
– Systéme : vous indique la mémoire restante, le product key, il permet de changer le type de connexion USB (Appareil Mobile ou UMS), la mise à jour du firmware et le formatage se fait aussi dans cet onglet.

Transferts et autonomie :

Le 105 dispose d’une connexion USB 2 sur le papier, mais en réalité c’est plutôt de l’USB 1.1, en effet il lui faut 4 minutes 35 secondes pour ingurgiter un fichier de 700 Mo, soit une vitesse de 2,54 Mo/sec, on est très loin des 60Mo/sec de la norme USB 2 !

Niveau batterie, il se recharge à l’aide du port USB, comme il n’y a pas de LED, le témoin de charge se trouve sur l’écran, il arrête de clignoter lorsque la charge est complète. L’autonomie est plutôt bonne en mode musique (environ 12h), mais en mode vidéo/photo, elle n’est que de 3h00 environ.

SourireOn aime :

– Son prix
– Son design ultra fin
– Sa rapidité et facilité d’utilisation

Horreur !On aime pas :

– La qualité de l’écran et des couleurs en mode photo et vidéo.
– Sa bosse à la Quasimodo
– Les transferts USB interminables.

Ce 105 est un bon petit lecteur qui saura se faire oublier dans votre poche par son poids plume et sa petite taille, il a quelques défauts (personne n’est parfait), de plus grosses capacités seraient appréciables, son prix planché et son design vous ferons craqués.

Une petite vidéo pour découvrir le 105 en action !

3 réflexions au sujet de “Test de l’Archos 105”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.