Une tablette en entreprise, pas facile

Cajl

The boss, the vieux, le Corse ; Cajl a eu presque tous les Archos commercialisés en main (et dans ses tiroirs) depuis son JukeBox 6000 !

7 réponses

  1. Alibaskins dit :

    Ils s’en contentent pour une utilisation perso. Pour une utilisation pro, réaliser un mailling, un powerpoint lourd, imprimer de grande quantités de documents…Enfin des opérations bureautiques en gros, ça devient tout de même limité à mon gout 🙂
    Surtout avec le peu de ram dont dispose la gen8…

  2. skwaloo dit :

    « Pour que des personnes acceptent (et je dis bien acceptent) d’utiliser une tablette avec un clavier/souris branché dessus, il faudra clairement quelque chose de plus puissant que ce que l’on a actuellement. »
    Entièrement d’accord, et on en est qu’au début d’un grand élan vers tablette. Ça va rapidement progresser et devenir de + en + plus convainquant.

    Mais certaines personnes se contente du mail, surf et Google Docs : c’est tout à fait faisable aujourd’hui.

    Mis à part la plus petite, toutes les ARCHOS ont une sortie pour un écran externe.

    Pour les besoins en entreprise, c’est un peu du cas par cas. Pour les recrutements, le demande de compétence Android à augmenté de 710% en 1 an. Certainement pour faire des applications répondants à des cas spécifiques, comme pour des entreprises…

  3. Alibaskins dit :

    Pour que des personnes acceptent (et je dis bien acceptent) d’utiliser une tablette avec un clavier/souris branché dessus, il faudra clairement quelque chose de plus puissant que ce que l’on a actuellement.
    Il faut également une sortie pour un écran (Je ne vois pas une personne d’un certain age accepter de travailler sur un écran de 10″, déjà que sur un 17″ maintenant ils ont l’impression de « s’abimer les yeux »).

    Des stations d’accueil pourraient faire l’affaire. Mais bon ça ne s’adresserait qu’à une population restreinte d’utilisateurs nomades. (comme actuellement avec les portables de petites tailles qu’utilisent les commerciaux (Dell D4xx par exemple))

    Je ne crois pas en l’essor des tablettes pour les utilisateurs lambda d’une entreprise en tout cas ^^

  4. Little_iki dit :

    Invitation le semaine dernière chez Apple France pour une demo d’une nouvelle application …

    1′ Apple cherche une croissance aussi via les professionnels et compte s’appuyer sur son expertise et reconnaissance

    2′ les professionnel font une course au portage de leur applications sur iOS et réfléchissent a androïd pour se démarquer de la concurrence et avoir un pub de l’aura Apple

    3′ cela ne fonctionne que sur des populations de VRP ou en relation client

    4′ cela attire le client mais le détourne de l’objectif principal : le vient veut une demo de l’ iPad au lieu de commander

    5′ les softs sont encore trop basique, il manque la couche sexy et le regard « tablette » n’existe pas encore. Une refonte des interface et habitude est nécessaire …. Pas gagné

    Pas dans 2 ans tous les personnes nomades ne devant pas renseigner 10 lignes de textes seront en tablette je pense.
    Car moins cher, plus solide, plus intuitive que les pc net netbook.

  5. skwaloo dit :

    Une tablette peut être aussi une unité centrale une fois raccordé à un grand écran et un clavier.
    Après, suivant les utilisations il faut peut être un GNU/Linux, + de puissance… Ça va se concrétiser de + en +.

    Je pense que dans quelques années les tablettes remplaceront une grosse partie de l’informatique domestique…

  6. TomPock8 dit :

    Ce type de support est intéressant pour de la présentation ou de la consultation dans le domaine de l’entreprise. Mais il n’est pas du tout adapté pour de la production.
    Bref je vois mal la tablette remplacé le PC de bureau dans les années avenir.

    Même en lui greffant un clavier…

  7. Alibaskins dit :

    Dans mon entreprise on commence (depuis un an environ) à développer des applis pour os mobile et tablettes.

    Par contre personne n’utilise de tablette pour travailler, juste pour effectuer des tests.
    Pour un pro, une tablette c’est plus un outil marketing/commercial je pense (facile à transporter, ludique, moderne…). D’ailleurs comment gérer une flotte de tablettes dans un domaine déjà en place qui n’est pas du tout prévu pour intégrer un tel outil ?

    En complément d’un autre ordinateur la tablette est bien, mais il ne faut pas vouloir remplacer à 100% sa « station de travail » 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :